Hier 29 janvier 2008, prenant à témoin l’opinion nationale et internationale, le Gouvernement tchadien a fait état de l’agression permanente dont le Tchad fait l’objet de la part du régime de Oumar Hassan El Béchir.

Après Moudeina et Addé, les mercenaires appuyés par l’armée populaire soudanaise ont cru devoir défier les forces de défense et de sécurité en continuant tôt ce matin leur aventure sur Oum Hadjer.

Cette situation qui ressemble étrangement à celle d’un 13 avril 2006 est dores et déjà vouée à l’échec.

Le Gouvernement tchadien rassure la population que la situation est sous totale contrôle et que toutes les dispositions nécessaires sont prises pour mettre fin à cette énième mésaventure.

Le Gouvernement appelle la population à garder son calme et d’être vigilant et mobiliser autour de ses forces de défense et de sécurité.



Fait à N’Djaména le 30 janvier 2008.


Pour le Gouvernement,
Le Ministre de la Communication,
Porte parole du Gouvernement par intérim


KALZEUBE PAYIMI DEUBET